Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
chroniques-du-leviathan.over-blog.com

Articles avec #flash tag

Flash Anthologie

8 Mai 2015 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Comics, #Urban, #DC Comics, #Flash

Flash Anthologie

Au tour de Flash d'avoir son volume dans la collection Anthologie consacré à Flash, pour les 75 ans du personnage. Flash introduit des concepts qui feront date dans les comics de DC, avec en premier lieu la transmission du titre : il n'y a pas eu qu'un seul Flash.

Créé en 1940, le premier Flash est Jay Garrick, un étudiant en chimie victime d'un accident qui lui confère une vitesse surhumaine. Dans le contexte de la Seconde Guerre Mondiale, Flash rejoint d'autres héros au sein de la Société de Justice. Mais la guerre finie, les super-héros déclinent commercialement et Jay Garrick est renvoyé à sa vie de couple.

Quand il s'agit de relancer le personnage en 1956, on laisse de côté Jay Garrick pour un nouveau personnage portant le même nom : c'est Barry Allen qui lui succède. C'est la version reprise pour les séries télévisées de 1990 et 2014 : un jeune laborantin de la police scientifique de Central City victime d'un accident et doté de pouvoirs de vitesse. C'est par Flash que le concept de terres parallèles apparaît chez DC : Barry Allen prend le nom de Flash en hommage au héros de ses BD d'enfance ... Jay Garrick, alias Flash ! Il ne tarde pas à découvrir que son idole existe sur une Terre parallèle. Les 2 personnages ne manquent plus de se croiser à l'instar de la Société de Justice et la Ligue de Justice.

Barry obtient rapidement son propre sidekick, Wally West / Kid Flash, le neveu d'Iris West (sa future femme), qui fera ses preuves au sein des Jeunes Titans avant de devenir le Flash en titre en 1985, après Crisis on Infinite Earths : Barry se sacrifie et disparaît dans la Force Véloce. A ce titre, c'est la version Wally West qui sera reprise pour la série animée Justice League (même si on le voit très peu sous son identité civile). Il faudra attendre 2008 et une nouvelle Crisis pour que Barry revienne. Dès lors, Barry reprend toute son importance dans la mini-série Flash Rebirth (qui a aussi le mérite de trancher définitivement la question de savoir qui est le plus rapide entre Flash et Superman. Réponse : "les fois précédentes, c'était pour des courses de charité"). C'est d'ailleurs Barry qui lance les New 52 suite aux évènements de Flashpoint.

Comme d'habitude avec les anthologies d'Urban, les épisodes couvrent toute l'histoire du personnage, entrecoupés de pages éditoriales très intéressantes. En ce qui concerne les épisodes, mes préférés sont ceux dessinés par Carmine Infantino, Flash de 2 mondes scénarisé par Morrison, et j'ai très envie de lire d'autres épisodes de Mark Waid.

Lire la suite

Flash 1 : De l'avant

1 Avril 2015 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Comics, #Urban, #DC Comics, #Flash

Flash 1 : De l'avant

A l'occasion des 75 ans du personnage et du succès de la série télévisée, Urban passe à la vitesse supérieure dans sa politique éditoriale autour de Flash.

L'éditeur nous propose ainsi une réédition en librairie des 8 premiers épisodes de la série New 52, déjà parue en kiosque. L'équipe créative est composée de Brian Buccellato et Francis Manapul, qui ont tout fait à 4 mains : le scénario, le dessin (par Manapul) est colorisé par Buccellato.

Qui dit New 52, dit nouveau départ pour le personnage. Ici, Flash est Barry Allen (l'incarnation la plus célèbre du personnage) et n'est plus marié à Iris West, mais en couple avec Patty Spivot (un personnage plus obscur). Barry travaille au département scientifique de la police de Central City. Après un accident survenu à son laboratoire (et qui est relaté dans l'épisode 0 qui va être prochainement réédité), il devient l'homme le plus rapide du monde.

La série commence alors qu'un groupe de mercenaires attaque une réception donnée en l'honneur du docteur Elias, qui a créé une source d'énergie propre et infinie. Barry, sur les lieux à ce moment, met rapidement en déroute les vilains, mais découvre qu'il vient de tuer accidentellement un ami d'université ...

Flash existe déjà depuis 5 ans dans cet univers, mais cependant il se découvre de nouveaux pouvoirs, mais qui loin de le rendre invincible, lui imposent de nouvelles contraintes. Ces épisodes explorent la complexité de la Force Véloce, dont le héros tire ses pouvoirs. Flash n'est pas juste un type qui court très vite pour ceux qui en doutaient.

Les principales qualités de ce premier tome sont le dessin et le découpage particulièrement ingénieux. La suite va paraître dans les mois à venir.

Lire la suite

Flashpoint

14 Mars 2014 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Comics, #Urban, #DC Comics, #Flash

Flashpoint

Flashpoint avait été l'un des premiers comics publiés par Urban Comics lorsque Media Participation avait récupéré les droits de publication de DC Comics en France, en 2012. A cette occasion, ce dernier event avant la Renaissance DC (alias les New 52) avait bénéficié de 3 numéros en kiosque, contenant les 5 épisodes de la série et quelques unes des mini-séries gravitant autour (dont la très bonne mini-série consacrée à Batman). Cet album ne regroupe que le prologue et la mini-série à proprement parler.

Barry Allen (alias le Flash historique de l'Age d'Argent) se réveille dans un monde différent : sa mère (assassinée par son ennemi juré, le Professeur Zoom, un psychopathe qui a également accès à la Force Véloce, qui donne ses pouvoirs aux bolides de l'univers DC) est vivante, mais il semble avoir perdu ses pouvoirs. Personne ne semble connaître Flash, et ce n'est qu'une des anomalies de ce monde : Superman n'a pas l'air d'être présent, et le monde est menacé par la guerre entre les Atlantes d'Aquaman et les Amazones de Wonder Woman, qui a déjà dévasté l'Europe.

L'histoire, que l'on doit à Geoff Johns (le Grand Architecte derrière DC depuis des années) est relativement efficace, mais un peu anecdotique sans toutes les mini-séries autour. On a un peu de mal à ressentir les enjeux et le désespoir de ce monde alternatif. Le dessin d'Andy Kubert est superbe.

La première édition de Flashpoint contient le Bluray et le DVD de l'adaptation animée de l'histoire, comme d'autres titres avant lui. Et une fois n'est pas coutume, le film est bien plus réussi que l'original, avec quelques éléments repris des mini-séries, permettant d'étoffer l'univers, tout en enlevant les éléments les plus obscurs. Et surtout, le film est beaucoup plus violent et sombre que l'histoire d'origine, ce qui en fait le film du DC Animated Original Movie le plus violent, clairement pas à mettre devant tous les yeux. Cependant, le film a des défauts : un design assez moche (surtout quand on compare au dessin de Kubert) et quelques incohérences dans l'histoire (alors que c'était beaucoup plus clair dans le comic book, et adaptable en l'état).

Si le comic book n'est pas vraiment un indispensable, je ne peux que conseiller le film d'animation. A vous de voir si vous voulez comparer les 2 (et à ce titre, le rapport qualité / prix de l'album en première édition est positif) ou vous contenter d'un très bon film d'animation (disponible à 10€ en DVD ou 15€ en combo Bluray/DVD).

Si vous lisez cet article en mai 2015, par contre, la nouvelle édition du titre ne propose plus le film en bonus

Lire la suite