Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
chroniques-du-leviathan.over-blog.com

Dragon Ball Perfect Edition 34

23 Février 2015 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Mangas

Dragon Ball Perfect Edition 34

Dernier tome dans la Perfect Edition d'un titre séminal du shônen manga, et du manga tout court. Il était cependant temps que ça se termine, tant la démotivation exsude de ce dernier arc à rallonge, où Toriyama multiplie les ficelles grossières utilisées dans le reste de la série : montées en puissance vidées de sens, fusions à tire-larigot, enjeux complètement vidés par l'ampleur exponentielle des destructions et leur résolution bien commode. Difficile en effet de ressentir quoi que ce soit face à la destruction de la Terre, vu que tout rentrera dans l'ordre avec un voeu. Un Deus ex machina bien commode, dont l'exploration des conséquences est sans doute la seule chose à sauver de Dragon Ball GT -définitivement sorti de la continuité avec la sortie de Battle of Gods et de sa suite-.

Que reste-t-il de Dragon Ball vingt ans après sa fin ? Un dessin épuré et qui est toujours une référence, des scènes d'action à qui les shônen baston doivent tout. Au rang des faiblesses qui ne passeraient plus aujourd'hui, une psychologie sommaire des personnages et un déroulement qui s'embarrasse de peu subtilités.

Un mythe, certes, mais un mythe en bout de souffle à la fin de sa parution, dont on préférera retenir les sommets plutôt qu'un dernier arc autoparodique.

Lire la suite

Ms Marvel 1

19 Février 2015 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Comics, #Panini, #Marvel

Ms Marvel 1

Panini offre un nouveau titre rafraîchissant à sa collection 100% Marvel relookée (avec couvertures rigides "à la Urban"). Après le Moon Knight d'Ellis et Shalvey, c'est déjà le 2ème titre Marvel / Panini que j'achète.

Il s'agit du premier tome de la nouvelle série Ms Marvel. Cette série s'est taillée un beau succès aux Etats-Unis. Ce qui n'aurait dû être qu'un titre "de niche" est devenu un phénomène édotiral dont la notoriété a dépassé le cadre du lectorat de comics. Il s'agit du premier comic chez l'un des Big Two de la scénariste américaine G. Willow Wilson, qui a pour particularité de s'être convertie à l'islam. Cette conversion n'est pas anodine à signaler, puisqu'elle explique en partie l'intention du titre.

Kamala Khan est une adolescente d'origine pakistanaise habitant à Jersey City. Grande fan des Avengers (qui sont évidemment des célébrités dans l'univers Marvel), et notamment de Miss Marvel (alias Carol Danvers, qui a abandonné il y a peu cette identité pour prendre le nom de Captain Marvel), elle est victime d'un incident curieux, alors qu'elle faisait le mur pour se rendre à une fête lycéenne. Prise dans une brume d'origine mystérieuse en pleine rue, elle se réveille après un rêve très bizarre... sous l'apparence de son idole Carol Danvers (grande, blonde, plantureuse) ! Elle ne tarde pas à découvrir qu'elle vient d'obtenir des pouvoirs métamorphes. Comment concilier ces nouveaux pouvoirs, l'autorité de ses parents et des évènements intrigants dans sa petite ville tranquille ?

Un très bon début, avec une héroïne musulmane qui évite les clichés (reposant sur la connaissance de l'auteur de l'islam) et une ambiance qui rappelle les premiers Ultimate Spider-Man (découverte des pouvoirs, relations compliquées avec l'entourage). Le dessin est plutôt sympathique. Seule la représentation des pouvoirs me gêne un peu.
Espérons que la série ne perde pas son ambiance rafraîchissante avec son succès inattendu (l'héroïne a déjà participé à plusieurs events et fait équipe avec Wolverine et Spider-Man en même pas un an de publication)

Lire la suite

La saga Kingdom Hearts

12 Février 2015 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Sagas JV

La saga Kingdom Hearts

A l'occasion de ma partie sur Kingdom Hearts II Final Mix (par le biais de la compilation HD Kingdom Hearts 2.5 HD), je créée un article sur la saga.

J'avais découvert la sortie du premier épisode dans un numéro de Gameplay RPG d'avril et j'avais d'abord cru à un poisson d'avril : un crossover improbable entre Disney et Square-Enix !

Et pourtant le premier épisode sort bien en 2002, chapeauté par Nomura.

Sora est un jeune garçon vivant sur une île paradisiaque mais isolée. Il est très ami avec Riku et Kairi. Un jour, un mystérieux visiteur encapuchonné déclare que "les mondes ont été connectés". La nuit suivant cette visite, Sora est attaqué par des monstres noirs. Il voit Riku s'engouffrer dans un portail obscur. Après avoir défait sans trop savoir comment un monstre immense, Sora est projeté dans une ville inconnue. Il est réveillé par ... Pluto, le célèbre chien de Mickey. Il ne tarde pas à croiser la route de Donald et Dingo, 2 serviteurs du roi Mickey à la recherche de leur monarque parti sans laisser de traces de son royaume ...
Ce premier épisode n'était pas exempt de défauts (caméra folle, passages plateformes pénibles, qualité visuelle variable des niveaux) mais restait un bon jeu.

La saga Kingdom Hearts

Après un épisode sur GBA, Chain of Memories, il faut attendre 2006 pour voir le 2ème épisode numéroté sortir, toujours sur PS2. Le II surpasse en tout point le premier épisode. Le ton est donné avec un prologue extrêmement audacieux pour l'époque, et qui fait toujours son effet aujourd'hui. D'un point de vue gameplay la composante plateformes disparaît pratiquement au profit d'une orientation vers des combats bien plus nerveux, avec des actions contextuelles qui dynamisent les affrontements. L'histoire est également plus étoffée, même si elle montre les prémices d'une intrigue de plus en plus confuse et prétentieuse. Les univers les plus populaires du premier épisode reviennent (Halloween Town, Agrabah, ...) et d'autres univers font leur apparition, avec des surprises (Port Royal, la Grille, ...)

Autre reproche : des personnages Disney relégués au rang de faire-valoirs (pour faire place nette aux poseurs Nomuresques). Dans le premier, il est plaisant de voir les méchants Disney se liguer, mais par la suite, ils restent cantonnés à leurs propres univers et n'interviennent plus dans l'intrigue (à l'exception de Maléfique, à la limite, mais d'ici à ce qu'ils la remplacent par sa version "politiquement correcte" circa Angelina Jolie ...).

La saga Kingdom Hearts

Après le 2ème épisode magistral, c'est la foire aux spin-off, préquelles et suites mais pas trop, afin de laisser la primeur du 3ème épisode aux consoles next-gen (mais le jeu sortira-t-il vraiment, vu qu'il est reparti de zéro avec un autre moteur de jeu ?). Parmi ces autres épisodes, l'inutile (358/2 Days, ReCoded) côtoie le très bon (Dream Drop Distance) voire exceptionnel (Birth by Sleep). Par contre niveau histoire, point de salut, avec une multiplication des rebondissements factices.
Un sommet de la PS2, convertie aux consoles portables, ou l'évolution des développeurs japonais, à la masse sur PS3.
Les 2 compiles HD sortis sur PS3 (et bientôtsur PS4 ?) sont fort recommandées (et recommandables). La 2.5 est de très loin supérieure à la première, avec les 2 meilleurs épisodes de la saga. Ces 2 compilations permettent de rassembler 6 épisodes de la saga, cantonnant les 2 épisodes DS à leurs cinématiques. Il faut cependant se procurer une 3DS pour s'essayer au très bon Dream Drop Distance, qui préfigure véritablement le 3ème épisode.

Kingdom Hearts III devrait marquer le retour de la série sur PS4, mais il faut avouer qu'il s'agit pour l'instant plus un serpent de mer qu'un jeu concret. Il y a bien des trailers, très impressionnants, mais il n'y a encore pour l'instant pas l'ombre d'une date de sortie.

Lire la suite

The Wake

4 Février 2015 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Comics

The Wake

Après une première collaboration sur American Vampire Legacy, le scénariste Scott Snyder (Batman Swamp Thing) et le dessinateur Sean Murphy (Punk Rock Jesus, Joe L'Aventure Intérieure), se retrouvent sur un récit en 10 épisodes paru aux Etats-Unis chez Vertigo, et en intégrale chez Urban.

Lorsqu'elle est arrachée à ses recherches pour rejoindre une expédition secrète gouvernementale en plein Arctique, la biologiste marine Lee Archer ne se doute pas une seconde de ce qu'elle s'apprête à découvrir par 300 pieds sous la calotte glaciaire. Après avoir été présentée à l'équipe de spécialistes en tous genres, Lee découvre dans un caisson la raison d'être de cette expédition top secrète : un spécimen vivant de véritable chimère marine, une sirène.

Les choses dérapent très vite quand la créature réussit à s'échapper. La libération de la sirène va avoir des conséquences sur l'avenir même de la planète ...

Je suis un peu déçu par cette histoire. En dépit du nombre assez conséquent d'épisodes, les événements se précipitent et les personnages sont bien peu creusés, à part l'héroïne. Le twist en milieu de récit emmène l'histoire dans une direction inattendue mais tout aussi bâclée. Il y avait à mon avis matière à 2 mini-séries distinctes, voire à une série plus longue. Le propos développé n'est pas inintéressant mais sans doute trop ambitieux pour un auteur plus à l'aise sur des intrigues plus classiques (je persiste à trouver son run sur Batman vraiment très bon). De la même manière, la fin est un peu frustrante (une marque de fabrique de Snyder qui ne sait pas finir ses arcs narratifs de manière satisfaisante).

Une lecture vraiment pas déplaisante, même si je ne me retrouve pas forcément dans les éloges qui ont entouré sa sortie en VO. Cependant, le dessin et la colorisation (de Matt Hollingworth) ne portent à aucune critique et sont exceptionnels tout au long des 10 épisodes.

Lire la suite