Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
chroniques-du-leviathan.over-blog.com

Batman : Mascarade

29 Décembre 2015 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Comics, #Urban, #Batman

Batman : Mascarade

Après les événements de Batman Eternal (dont toutes les conséquences n'ont pas encore été dévoilées, cette série hebdomadaire n'étant pas encore terminée à l'époque en VO et le dernier tome sortant chez Urban en janvier), Bruce Wayne tente de se reconstruire. Il est subitement assailli par ses amis de la Justice League. Batman étant Batman, il a prévu des parades pour vaincre ses congénères à pouvoirs. Reste à savoir pourquoi ces derniers en veulent à sa vie. Dès la fin de l'épisode, il doit se rendre compte à l'évidence : son pire ennemi est derrière cette attaque.

Après un Deuil de la Famille décevant, ce tome 7 voit le retour du Joker. Et contrairement à l'arc précédent qui voyait son plan retomber comme un soufflé, la menace a ici de véritables conséquences. Scott Snyder signe ici son meilleur arc depuis La Cour des Hiboux. Il donne au Joker une nouvelle origine particulièrement dérangeante : le Joker est le légendaire Homme Pâle et est présent à Gotham depuis sa création. Joker oblige, la vérité n'est pas tranchée et ce n'est qu'une manipulation supplémentaire de sa part (ou pas). Le parti pris peut sembler audacieux, mais à l'instar de Batman, le Joker est plus qu'un simple homme, presque un mythe, avec un statut qui va de pair.

Le Joker n'a jamais été aussi terrifiant, bien que son apparence soit moins atroce. Les back-ups signés par le disciple de Snyder, James Tynion IV (assisté de nombreux dessinateurs) et l'Annual développent la cruauté du personnage.

Scott Snyder intègre ce récit dans son intrigue générale et exploite ses thématiques de prédilection (la ville de Gotham comme personnage à part entière, la mythologie autour de la ville, le flou entre la légende et la réalité). Greg Capullo est plus que jamais au top dans son dessin.

C'est un retour en grâce pour la série après des arcs controversés. au passage, à part si vous êtes un complétiste, vous pouvez vous passer du tome 6 qui n'a aucun intérêt (à part pour l'apparition d'un personnage important dans cet arc), regroupant des récits hétéroclites où Snyder traite par dessus la jambe le deuil survenu dans Batman Incorporated (Snyder n'avait jamais réellement exploité le personnage de toute manière).

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article