Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
chroniques-du-leviathan.over-blog.com

Preacher 1

28 Janvier 2015 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Comics

Preacher 1

J'ai découvert Preacher par le biais de la réédition Urban (premier tome sur 6 prévus). Le premier tome contient les 12 premiers épisodes.
Ce titre a été co-créé chez Vertigo en 1995 par Garth Ennis et Steve Dillon, qui venaient juste de sortir d'un run mémorable de Hellblazer (réédité en 3 tomes chez Urban dès la fin février).

Garth Ennis fait partie de la vague des scénaristes anglais qui ont secoué le monde des comics dans les années 80-90, aux côtés de Neil Gaiman, Grant Morrison, Alan Moore et d'autres.
Jesse Custer est le pasteur d'une petite ville du Texas. Sa foi est de plus en plus mise à mal par l'hypocrisie de ses fidèles. Un jour, il est possédé par un être angélique, Genesys. Tous les paroissiens sont tués par l'explosion provoquée par son arrivée sur Terre et sa fusion avec le pasteur. Jesse obtient le pouvoir de faire plier les volontés par sa voix "divine". Il ne tarde pas à croiser la route de son ancienne petite amie, Tulip, devenue tueuse à gages depuis leur rupture 5 ans auparavant, et du vampire irlandais Cassidy. Poursuivis par le FBI et le mystérieux et surpuissant Saint des Tueurs, les compagnons d'infortune se mettent en quête de Dieu.

Le ton est très brut de décoffrage (violence graphique et verbale, noirceur psychologique, discours antichrétien très virulent), avec un arc sur les origines du Preacher particulièrement malsain, manquant de l'humour noir salvateur des 7 premiers épisodes. Le dessin et la colorisation sont particulièrement classieuses, et adaptés au scénario. Une lecture qui ne plaira clairement pas à tout le monde. Pour ma part, je reste assez partagé. Les personnages sont très bien écrits, mais je doute que le titre atteigne les sommets d'un Sandman ou d'un Transmetropolitan.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article