Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
chroniques-du-leviathan.over-blog.com

South Park Le Bâton de la Vérité : Le Seigneur des anaux

17 Mars 2014 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Critiques de jeu

South Park Le Bâton de la Vérité : Le Seigneur des anaux

South Park Le Bâton de la Vérité est l'adaptation de la célèbre série animée en RPG par le studio Obsidian (derrière de nombreux jeux du genre comme Fallout New Vegas et Alpha Protocol). Le jeu, qui aurait dû être distribué par THQ, a échu à Ubisoft après la disparition de l'éditeur américain. Après de nombreux reports, le jeu est enfin sorti en ce début de mars 2014.

South Park Le Bâton de la Vérité : Le Seigneur des anaux

Le jeu commence avec le déménagement du Nouveau (le joueur) à South Park. A peine arrivé dans sa nouvelle maison qu'on est mis dehors par ses parents, incité à se faire de nouveaux amis. On ne tarde pas à rencontrer Butters, qui se présente comme un paladin au service du grand sorcier Cartman. Ce dernier a engagé ses forces contre l'armée du Grand Elfe Juif Kyle pour le contrôle du Bâton de la Vérité.

Mais ce combat entre les enfants de South Park cache un danger plus grand encore ...

Le jeu a bénéficié de la participation des créateurs de la série, et cela se voit dans la retranscription de la licence dans le jeu. D'un point de vue de l'esprit et du visuel, on est en plein South Park. L'histoire est bourrée de références et du mauvais esprit de la série, mélange de vulgarité, de violence et de fluides corporels divers. Tous les personnages de South Park font leur apparition à un moment ou un autre.

La version européenne des jeux console a subi une censure assez absurde, mais détournée de façon astucieuse. Ce respect de la licence est une des plus grosses forces du jeu : on rigole très souvent de bon coeur devant le déferlement d'humour outrancier.

D'un point de vue technique, c'est une véritable réussite, on a l'impression d'être dans un épisode de la série. C'est un vrai tour de force, même si la technique n'a jamais été le point fort de la série. Les musiques donnent un caractère épique à une aventure qui est avant tout un jeu d'enfants.

South Park Le Bâton de la Vérité : Le Seigneur des anaux

Le jeu est un RPG en bonne et due forme : dès le début du jeu, on doit choisir une classe parmi 4 : combattant, mage, voleur ... ou Juif ! Dès le départ, le ton est donné ! Il faut équiper le personnage comme dans tout RPG : arme de mêlée, arme de jet, équipement pour la tête, armure et gants. Les pièces d'équipement sont customisables avec des patches, octroyant de nouvelles capacités à des armes qui en possèdent parfois.

Les combats se déclenchent quand on aborde (ou est abordé) par les ennemis sur la carte et se déroulent à 2 : le personnage et un allié (parmi des personnages bien connus de la série). A l'instar des Paper Mario, les attaques se basent sur le timing. Les techniques sont déjantées et dignes de la série (des invocations délirantes, des magies à base de pets). La clé des combats repose sur les altérations d'état. Mais comme on est dans South Park, ces altérations sont particulièrement graphiques et peu ragoûtantes : les personnages peuvent saigner abondamment et vomir leurs tripes.

Le jeu possède de nombreuses quêtes principales et secondaires, débloquant des objets et des "demandes d'amis" sur le Facebook du Nouveau.

Dans l'esprit parodique de la série, le jeu se moque de certains clichés des RPG, notamment le mutisme du héros.

South Park Le Bâton de la Vérité : Le Seigneur des anaux

La carte du jeu, essentiellement cantonnée à la ville de South Park, indique les quêtes et possède des points de voyage rapide. Sinon, le personnage circule à pied dans South Park et dans les différents "donjons" (très linéaires) du jeu. Les environnements sont remplis d'objets à ramasser, de coffres et de pièges à déclencher pour neutraliser les ennemis avant même de les engager en combat. Il y a quelques passages nécessitant d'utiliser ses compétences ou celles de ses alliés pour progresser.

South Park Le Bâton de la Vérité : Le Seigneur des anaux

Le jeu possède quelques petits défauts : je regrette l'absence de la VF, très réussie et à laquelle je suis habitué. Mais cette déception est vite oubliée vu que le doublage original est très amusant.

En difficulté normale, le jeu est relativement facile : une fois qu'on a compris qu'il faut régulièrement changer d'équipement et qu'il faut privilégier les altérations d'état, on réussit les combats sans problème, d'autant que les objets de soin sont abondants.

Enfin, le jeu est relativement court et très linéaire, d'autant plus pour un RPG : en faisant la majorité des quêtes secondaires, j'ai fini le jeu en une douzaine d'heures. 12h c'est assez peu, mais elles sont bien remplies, avec son lot de passages d'anthologie. Si le jeu avait duré plus longtemps, il y aurait peut-être eu des problèmes de rythme.

South Park Le Bâton de la Vérité : Le Seigneur des anaux

Pour reprendre une expression chère à Cartman, ce jeu troue l'cul ! C'est une des meilleures adaptations de licence en jeu vidéo, qui respecte parfaitement l'esprit de la licence (dans son mélange d'humour satirique et de mauvais goût absolu, sans tabou ni censure -encore que dans ce cas précis ...) tout en étant un jeu efficace par lui-même. Un jeu qui s'adresse avant tout aux fans de la série, qui sont nombreux et qui ne peuvent décemment pas passer à côté !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article