Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
chroniques-du-leviathan.over-blog.com

Top Ten

20 Janvier 2014 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Comics

Top Ten

10 ans après sa publication chez Semic, la série Top Ten est enfin disponible à nouveau en français par le biais d'Urban Comics, et fut l'un des premiers albums édités par l'éditeur.

Il s'agit d'une série créée en 1999 par Alan Moore au sein du label America's Best Comics (une subdivision de Wildstorm, un éditeur créé par Jim Lee, qui fut racheté peu de temps après par DC Comics). Cette série prend place à Top Ten, un commissariat de la ville de Néopolis, dont tous les habitants sont doués de super-pouvoirs. On suit les vies et le travail de plusieurs policiers, confrontés à des affaires qui seraient banales s'il n'y avait pas des super pouvoirs en jeu : trafic de drogue, disputes conjugales, meurtres, ... On suit plusieurs enquêtes en parallèle et qui ne sont pas entièrement résolues à la fin de ces 6 premiers épisodes (qui ne forment pas vraiment un arc à proprement parler).

Alan Moore connaît définitivement son boulot et le dessin est très fouillé et bourré de pastiches des comics mainstream. La série originelle faisait 6 épisodes réunis dans le tome 2 et est la preuve éclatante qu'Alan Moore maîtrise le comic book de super-héros qu'il n'a eu de cesse de construire, déconstruire et reconstruire. Dommage qu'il ait complètement abandonné le domaine pour se consacrer à ses préoccupations "mystiques".

Top Ten

Suite et fin des péripéties du personnel du commissariat de Néopolis. Querelles divines, perturbations transdimensionnelles, lourds secrets dans les relations entre des super-héros reconnus et leurs sidekicks. C'est plus que jamais NYPD dans le monde des super-héros. Alan Moore s'amuse (et le lecteur avec) dans sa reconstruction / déconstruction du genre super-héroïque et des séries télévisées policières, tandis que Gene Ha truffe ses planches de caméos (du très disparu Hamburglar aux X-Men de l'Ere d'Apocalypse).

Top Ten

Dans le tome 3 qui est sorti en décembre dernier, Urban a rassemblé 2 mini-séries réalisées après la fin de la maxi-série, et qui sont les derniers travaux d'Alan Moore dans l'univers de Top Ten (qui a eu droit à 2 autres séries à l'accueil moins enthousiaste).

Il y a tout d'abord la mini-série The Forty-Niners, qui se passe juste après la Seconde Guerre mondiale, et qui revient sur l'arrivée en ville du capitaine Traynor, alias Jetman, alors qu'il n'était encore qu'un jeune homme démobilisé et envoyé dans la ville de Neopolis. Le dessin de Gene Ha est magnifié par une colorisation "rétro", et l'histoire est un vibrant hommage à l'Age d'Or finissant des super-héros.

La 2ème mini-série s'intéresse au retour de Smax dans sa dimension magique, accompagnée de sa partenaire de travail Robyn "Toybox" Slinger. Le récit est délirant, un pastiche de l'heroic fantasy et des récits de l'imaginaire en général, avec une quête digne du Seigneur des Anneaux et des caméos trop nombreux pour être énumérés, entre Harry Potter, Maggie Simpson ... et même notre Obélix national ! Le dessin de Zander Cannon ne plaira par contre pas à tous.

Une production toujours aussi rafraîchissante, plus de 10 ans après sa parution aux Etats-Unis. Depuis, Alan Moore, définitivement brouillé avec les gros éditeurs, passe son temps entre mysticisme et caprices (attaques incessantes à l'encontre de Before Watchmen, refus d'être crédité pour la réédition de Marvelman / Miracleman).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article