Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
chroniques-du-leviathan.over-blog.com

Virtue's Last Reward : Récompense vertueuse

29 Novembre 2013 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Critiques de jeu

Virtue's Last Reward : Récompense vertueuse

Virtue's Last Reward est le 2ème épisode de la série de visual novels Zero Escape, débutée sur DS avec le très remarqué Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors.

Virtue's Last Reward a quand a lui les honneurs de versions 3DS et Vita. L'aspect technique a été revu à la hausse avec des personnages modélisés en 3D et surtout un doublage presque intégral des (longues) séquences de novel.

Virtue's Last Reward : Récompense vertueuse

999 avait fait très forte impression à l'époque de sa sortie américaine grâce à ses personnages intéressants (bien que typiques de l'animation japonaise) et surtout par une histoire hallucinante, se jouant parfaitement des « contraintes » du support. Pour Virtue's …, la barre a été mise encore plus haut. Dès le départ, en se baladant dans les menus, on se rend compte que l'un des ressorts de 999 est déjà dévoilé : les embranchements. Il fallait encore frapper plus fort pour réitérer la claque scénaristique de 999 … Défi largement relevé !

Virtue's Last Reward : Récompense vertueuse

1 an après le premier épisode, on incarne un nouveau personnage, Sigma, enlevé par un mystérieux ravisseur au masque à gaz, et qui se réveille dans ce qui semble être un ascenseur. Il n'est pas seul puisqu'il est enfermé avec Phi, une jeune fille aux cheveux blancs … Après s'être échappé de l'ascenseur, Sigma et Phi se rendent compte qu'il ont 7 autres compagnons d'infortune, qui se demandent aussi ce qu'ils font là … Afin de recouvrer leur liberté, les prisonniers n'ont d'autre choix que se plier aux règles du Nonary Game, un « jeu » auquel ont déjà participé les personnages de 999 . Mais les règles sont beaucoup plus exigeantes : il y a toujours 9 participants, détenant chacun un bracelet au poignet. Mais cette fois-ci, chaque personne a une couleur sur son bracelet et l’indication de  »Pair » ou  »Solo », donc les couleurs semblables et  »Pair » s’allient, et les  »Solo » sont bien évidemment seuls. Pour passer les portes, il faut y aller selon les combinaisons de couleurs. Derrière chaque porte, il faut résoudre des énigmes (plus relevées que dans 999) et ouvrir un coffre contenant la clé pour s'échapper de la pièce. Il y a 2 modes de difficulté et 2 codes à trouver : un code facultatif permet de trouver des dossiers secrets sur le scénario du jeu (la couleur et le contenu de ces dossiers sont conditionnés par la difficulté choisie). Pour gagner le jeu, il faut atteindre le chiffre 9 ou plus sur le bracelet , dans le but d'ouvrir la porte numéro 9 et de regagner sa liberté. Si quelqu’un décide d’ouvrir la porte et de partir lorsqu’il a atteint le chiffre 9, il a 9 secondes pour la passer, sinon elle se refermera à tout jamais...

Virtue's Last Reward : Récompense vertueuse

Ce chiffre évolue en fonction du principal ajout aux règles du Nonary Game : le système de vote après chaque salle. Chaque équipe de 2 affronte une personne seule dans une séance de vote pour gagner ou perdre des points. 2 choix sont proposés : Ally ou Betray. Si chacun décide de s’allier, chaque participant gagne 2 points. Si l’un décide de trahir et que l’autre s’allie, le "traître" gagnera 3 points, et l’autre perdra 2 points. En cas de 2 trahisons, le score reste le même. Si une personne atteint un score de 0 ou moins, il se verra pénalisé, par l'injection d'un poison par le bracelet inamovible, à moins que le cœur du porteur s’arrête, ou si la porte 9 est passée. La suspicion est donc bien plus forte que dans le premier épisode, puisqu'il est difficile de faire confiance à des personnes qu'on ne connaît pas ! Pour un peu, on se croirait dans Koh Lanta , même si Denis Brogniart est ici remplacé par un lapin ! Conséquence de ce système de vote, les Game Over seront plus nombreux que dans 999, même s'il s'avère que la trahison n'est pas toujours le pire des choix.

Virtue's Last Reward : Récompense vertueuse

Ce qui ressort du jeu, c'est l'escalade quantitative et qualitative dans tous les aspects du jeu : des fins beaucoup plus nombreuses, une durée de vie multipliée par 3 (alors que l'on ne fait les salles qu'une fois et qu'on peut passer les dialogues déjà vus à toute vitesse) et une histoire bien plus ambitieuse. Sans spoiler un scénario qui tient en haleine (et qui intègre mieux les explications scientifiques et para-scientifiques que dans 999), je dois dire que la fin m'a vraiment soufflé. Cependant, la fin est très ouverte et il faudra attendre une suite pour avoir des réponses aux derniers points laissés en suspens.

Virtue's Last Reward : Récompense vertueuse

Virtue's Last Reward fut l'un des meilleurs jeux de l'année 2012, parfait pour les consoles portables. Je ne le déconseillerai qu'à ceux qui ne veulent ou ne peuvent lire des textes anglais très nombreux et aux allergiques aux énigmes. Pour les autres, la garantie de vivre une histoire géniale et intense ! Je ne peux que vous conseiller de vous procurer 999 en version américaine. Virtue's n'est pas sa suite directe, mais ce serait passer à côté de certains évènements du jeu.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article