Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
chroniques-du-leviathan.over-blog.com

La Jeunesse de Picsou

25 Novembre 2013 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Comics

La Jeunesse de Picsou

La Jeunesse de Picsou reste l'une de mes BD préférées, 20 ans après sa première publication dans Picsou Magazine. Dans cette maxi-série en 12 épisodes, Keno Don Rosa raconte les origines de Picsou et de sa richesse, en tenant d'établir le récit le plus crédible possible à partir de la production pléthorique de Carl Barks. Il y a eu également un réel souci de coller le plus possible au contexte historique de l'époque (fin XIXe-début XXe).

Balthazar McPicsou est un jeune canard ayant grandi dans une famille pauvre mais aimante de Glasgow. Ses ancêtres étaient de riches nobles écossais, dépouillés de leur fortune à cause d'escroqueries. Afin de venir en aide à sa famille, Picsou décide de s'embarquer pour le Nouveau Monde. Il vit de nombreuses aventures, aux 4 coins du globe, en recherche de la fortune ... mais au prix de son âme et de ses valeurs ?

Oubliez le fait qu'il s'agisse d'une BD Disney, c'est une série qui n'a rien de puéril. Du fait paradoxal que les BD Disney sont relativement ignorées dans leur pays natal, l'auteur a eu toute latitude pour livrer une saga dense, pleine d'humour et d'aventure, mais avec des moments assez âpres (les épisodes 9 à 11 sont un "basculement dans le côté obscur" où Picsou, devenu riche, tourne le dos à sa famille et à son honnêteté). L'épisode 12 renoue avec le Picsou tel qu'on le connait (du moins aux Etats-Unis, la version italienne restant un capitaliste acariâtre) : un milliardaire avare mais pas cupide, qui sait prendre des décisions morales, et plus motivé par l'aventure que par l'appât du gain.

Un petit mot sur l'édition de Glénat. Après de nombreuses parutions dans Picsou Magazine (et dans 2 hors-séries), il s'agit de l'édition définitive, ou prétendue comme telle. Le prix de 29€ me semble un peu excessif : le format est un peu petit pour admirer le dessin bourré de détails de Don Rosa et il y a quelques fautes de frappe. Cependant, cette intégrale a été composée à l'aide de l'auteur, qui nous gratifie à la fin de chaque épisode de ses commentaires sur la conception de l'épisode. Il y a également une nouvelle traduction, plus fidèle à l'original. Enfin, pour les fans du fameux arbre généalogique des Duck et McPicsou, on le retrouve en double page et en poster.

La Jeunesse de Picsou

Dans le 2ème tome, Glénat a réuni les épisodes annexes de la Jeunesse de Picsou, réalisés tout au long de la carrière de Don Rosa (qui a arrêté de dessiner il y a quelques années à cause de problèmes de vue et de manque de reconnaissance dans son propre pays !) qui permettent d'étoffer un récit déjà riche. Je retiendrai tout particulièrement La Prisonnière de la Vallée de l'Agonie Blanche (qui n'est clairement pas destiné aux enfants avec la tension sexuelle ... résolue entre Picsou et Goldie) et Le Rêve d'une vie (les Rapetou tentent de découvrir la combinaison du coffre-fort de Picsou dans ses rêves ... mais on découvre que l'appât du gain n'est pas forcément son rêve le plus cher).

La Jeunesse de Picsou est un récit célébré depuis 20 ans en France et dans les pays scandinaves, et qui malgré sa relative confidentialité aux Etats-Unis, avait reçu un Eisner Awards en 1995. Je ne peux que vous conseiller de lire ce chef d'oeuvre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article