Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
chroniques-du-leviathan.over-blog.com

Punk Rock Jesus

24 Octobre 2013 , Rédigé par Samizo Kouhei Publié dans #Comics

Punk Rock Jesus

Urban Comics continue dans sa politique de découvertes aux côtés de sa pléthorique diffusion du meilleur de DC Comics, avec la publication d'une mini-série de Sean Murphy. Comme beaucoup de monde je suppose, j'ai découvert ce brillant artiste avec la publication de Joe the Barbarian (voir mon article sur ce chef d'oeuvre). Ici, il s'est chargé également de l'histoire, sur cette mini-série en 6 épisodes très récente, parue aux Etats-Unis chez Vertigo, et qui a suscité une vive polémique.

Dans un futur proche, la maison de production OPHIS a lancé un programme de téléréalité révolutionnaire : cloner Jésus Christ (à partir de cellules du controversé suaire de Turin)et filmer sa vie. L'émission suscite autant de rejet que de curiosité, et est suivie avec beaucoup d'intérêt par les fondamentalistes chrétiens. Mais suite à des événements tragiques, Thomas (le prénom du nouveau Jésus) fait sa crise d'adolescence, et plutôt que de devenir le Messie attendu par les chrétiens ... devient le plus farouche des athéistes, diffusant son message anti-chrétien par le punk ! Mais ce revirement n'est pas du goût de tous ...

L'histoire est volontiers provocatrice et dans les mains d'un auteur moins doué, aurait pu tourner au troll. L'auteur ne porte guère la religion dans son coeur, et ne présente les chrétiens que sous un jour peu flatteur (des fanatiques de la NCA aux terroristes de l'IRA). Pour autant, le héros n'est pas forcément très sympathique, et son athéisme forcené lui vaut des propos très durs envers ses proches. L'histoire est une dénonciation des dangers de la science, du fanatisme, des dérives des médias, mais aurait gagné à être plus subtile. Pas étonnant que la série ait suscité des polémiques aux Etats-Unis, où la religion reste très influente chez certains.

Sinon, le dessin est superbe (bien qu'il soit intégralement en noir et blanc) et l'édition d'Urban, superbe (postface de l'auteur, couvertures) même si j'ai trouvé la reliure un peu fragile. Un titre qui ne laisse pas indifférent, et que je vous conseille vivement de lire pour vous forger une opinion.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article